Le bandit « illégal » ne cesse de ridiculiser les policiers et semble bien informé des opérations menées pour le capturer. Selon le chef du parti AAA, passé à l’opposition, Arnel aurait été utilisé par la présidence issue de la mouvance « bandit légal », pour tenter de mettre l’opposition hors circuit

Samedi 6 avril 2019 ((rezonodwes.com))– Le sénateur Youri Latortue a accusé samedi le président Jovenel Moïse d’avoir utilisé le chef de gang Arnel Joseph, en le faisant rentrer à Port-au-Prince pour venir défiler avec ses troupes dans les rues, lors du mouvement « Pays Lock », afin de tenter de discréditer l’opposition devant le Core Group.

Pour ce leader de l’opposition, ancien allié du président, les relations privilégiées en haut lieu du hors la loi expliquent les agissements de celui-ci et les défaites de la police face aux troupes de l’ex-taulard qui semble être toujours bien informé des opérations policières menées contre lui.

Jeudi dernier, malgré la présence de plusieurs unités de la PNH et de soldats étrangers de l’ONU (Minujusth), dans la section communale de Poste Pierrot, les forces de police ont une nouvelle fois connu un piteux échec face aux hordes de “soldats” déployés sur des dizaines de motocyclettes dans cette région de l’Artibonite.

Au moins un policier a perdu la vie et quatre autres ont été blessés, selon les correspondants de presse de l’Artibonite, informations que les responsables de l’institution policière n’ont pas voulu commenter ou confirmer.

En effet, aucun haut gradé de la Police Nationale d’Haïti (PNH) ne veut dresser le bilan de l’opération menée à Marchand Dessalines pour tenter de capturer une énième fois le chef de gang Arnel Joseph qui ne cesse de mettre à mal l’autorité de l’État dans l’opinion publique.

Lire la suite sur Rezo Nòdwès

https://pawollapale.news/wp-content/uploads/2019/04/Youri-Latortue-2.jpghttps://pawollapale.news/wp-content/uploads/2019/04/Youri-Latortue-2-150x150.jpgRezo NòdwèsOpinions / Réflexions / Analysesallié du président,Arnel,Artibonite,autorité de l’État,bandit illégal,bandit légal,bilan de l’opération,chef de gang Arnel,chef de gang Arnel Joseph,Core Group,correspondants de presse,ex-taulard,forces de police,haut gradé,haut lieu,hordes de soldats,hors la loi,institution policière,leader de l’opposition,Marchand Dessalines,Minujusth,motocyclettes,mouvement Pays Lock,ONU,opérations policières,opinion publique,opposition,parti AAA,pion de la présidence,PNH,police,Police nationale d’Haïti,policier,policiers,Port-au-Prince,Poste Pierrot,présidence,président Jovenel Moïse,relations privilégiées,section communale,sénateur Youri Latortue,soldats étrangers,troupesLe bandit « illégal » ne cesse de ridiculiser les policiers et semble bien informé des opérations menées pour le capturer. Selon le chef du parti AAA, passé à l’opposition, Arnel aurait été utilisé par la présidence issue de la mouvance « bandit légal », pour tenter de mettre l’opposition hors circuit Samedi...PAWOL LA PALE PA NAN FAKE NEWS